Les Origines du Muguet du 1er Mai

Le muguet, appelé aussi lys des vallées, est une plante originaire du Japon. Le muguet est connu et acclimaté en Europe depuis le Moyen-Age. Cette plante à clochettes était le symbole du printemps et, plus largement, du renouveau. Ainsi, elle devient naturellement le symbole du bonheur, et se voit accorder des vertus porte-bonheur.carte postale 1er mai

... les origines de la fête du muguet ;

Le 1er mai 1561, le roi Charles IX officialise les choses : ayant reçu ce jour un brin de muguet en guise de porte-bonheur, il décide d’en offrir chaque année aux dames de la cour. La tradition est née.

Cette fleur est celle des rencontres amoureuses. Des "bals du muguet" sont organisés partout en Europe, et sont exceptionnellement interdits aux parents pour laisser la place aux jeunes. Ces jours-là, les jeunes filles s’habillent de blanc et les garçons ornent leur boutonnière d’un brin de muguet.

... les origines de la fête du travail ;

Le samedi 1er mai 1886, à Chicago (USA), un mouvement revendicatif pour la journée de huit heures est lancé par les syndicats américains. Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d’une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont sept policiers. S’en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.

Le 20 juin 1889, le congrès de la IIème Internationale socialiste, réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française, décide de faire du 1er mai un jour de lutte à travers le monde avec pour objectif la journée de huit heures. Cette date est choisie en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago.

Dès 1890, les manisfestants arborent un triangle rouge symbolisant leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Cette marque est progressivement remplacée par une fleur d’églantine puis, en 1907, par un brin de muguet.

Le 24 avril 1941, en pleine occupation allemande, le 1er mai est officiellement désigné comme la fête du Travail par le gouvernement de Vichy qui espère ralier les ouvriers. Le jour devient chômé.

En avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Le 1er mai devient un jour férié et payé .

Aujourd’hui, la Fête du Travail est commémorée par un jour chômé dans la plupart des pays d’Europe à l’exception notamment de la Suisse et des Pays-Bas. Au Royaume-Uni, c’est le premier lundi de mai qui est férié.

Plan du Site

Revue de Presse